Monsieur le Président de la République,
Human Rights Watch voudrait très respectueusement en appeler à votre autorité afin qu'il soit immédiatement
ordonné une enquête complète et indépendante au sujet des allégations formulées par le Général Paul
Aussaresses d'après lesquelles le gouvernement français a ordonné ou toléré le recours à la torture et aux
exécutions sommaires à l'encontre des militants indépendantistes en Algérie au milieu des années 1950. Le
Général Aussaresses ayant révélé sa propre implication dans la commission de ces actes, nous vous invitons
également à ordonner l'ouverture, à son encontre, d'une procédure judiciaire.