Human Rights Watch | Défendre les droits humains dans le monde

Remnants of KPFM-1S-SK cassettes manufactured in 1988 that Human Rights Watch researchers found in Izium

Ukraine : Des mines terrestres interdites causent des souffrances aux civils

Dans plusieurs cas documentés par Human Rights Watch, les forces ukrainiennes semblent avoir tiré des roquettes dispersant des mines antipersonnel PFM sur des zones occupées par les troupes russes, près d’installations militaires russes. L’Ukraine est un État partie à la Convention sur l’interdiction des mines antipersonnel de 1997.

Communiqués