L'interdiction de la torture est un principe fondamental du droit international. La torture, ainsi que les traitements cruels, inhumains ou dégradants, sont interdits en toutes circonstances, même en temps de guerre. Aucune urgence nationale, quelle que soit sa gravité, ne peut les justifier. Personne ne doit jamais être renvoyé en un lieu où il risque d'être torturé. De nombreux pays et groupes armés se sont néanmoins livrés à des actes de torture. Human Rights Watch documente le recours à la torture partout dans le monde. Nous sommes déterminés à insister auprès des autorités gouvernementales pour qu'elles agissent afin d'empêcher la torture, ainsi qu'à faire en sorte que les individus qui se livrent à la torture soient traduits en justice. Nous œuvrons également pour faire en sorte que les victimes de torture obtiennent réparation, y compris un droit exécutoire à des indemnités compensatoires équitables et adéquates, ainsi qu'à une complète réhabilitation.

Vidéos

Watch more

News