Content in Other Languages

  • « Le jour, nous avons peur de l’armée, et la nuit des djihadistes »

    Abus commis par des islamistes armés et par des membres des forces de sécurité au Burkina Faso

    Ce rapport documente les meurtres et le harcèlement de villageois dans la région du Sahel. Ces villageois étaient pris au piège entre les islamistes qui menaçaient d'exécuter ceux qui collaboraient avec le gouvernement, et les forces de sécurité qui exigeaient des renseignements sur la présence de groupes armés, et qui punissaient collectivement ceux qui ne fournissaient pas de telles informations. Le rapport examine également les violentes attaques commises par des groupes armés islamistes à Ouagadougou en 2016 et 2017, et documente les abus liés à la détention de suspects par les forces de sécurité.  

  • « On va te battre pour te corriger »

    Abus à l’approche du référendum constitutionnel au Burundi

    Ce rapport (publié aujourd’hui en anglais et disponible la semaine prochaine en français), documente des violations et des abus commis par les forces de sécurité de l’État, les services de renseignement, des membres de la ligue des jeunes du partir au pouvoir – les Imbonerakure – et d’autres personnes proches du parti au pouvoir, au cours de l’année et demie ayant précédé le référendum. De nombreuses victimes ont été prises pour cible après avoir refusé de s’inscrire pour voter ou de verser une contribution pour financer les scrutins prévus. Dans certains cas, le simple fait de ne pas appartenir au parti au pouvoir, le Conseil national pour la défense de la démocratie-Forces de défense de la démocratie (CNDD-FDD), était suffisant pour créer la suspicion et provoquer une réaction.

  • « En quête de justice »

    La Cour pénale spéciale, une nouvelle opportunité pour les victimes en République centrafricaine

    Ce rapport examine les progrès, les obstacles et les défis pour la Cour pénale spéciale dans ses phases initiales. S’appuyant sur l’observation régulière de la Cour et sur des entretiens avec des représentants des victimes, des activistes, des membres du personnel de la Cour, des représentants des Nations Unies, des bailleurs de fonds et des représentants du gouvernement, Human Rights Watch présente des observations sur l'état actuel du développement de la Cour.

Pages