L'Arabie saoudite consacre des milliards de dollars à l’organisation de grands événements musicaux, culturels et sportifs dans le cadre d'une stratégie délibérée afin de transformer l'image de ce pays et de détourner l’attention des nombreuses violations des droits humains. Des dizaines de militant-e-s des droits humains et de dissident-e-s sont toujours en prison ou en procès pour leurs critiques pacifiques. Suite au meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi en 2018, les autorités n'ont toujours pas exigé que les principaux commanditaires soient tenus responsables de leur implication présumée dans ce crime. Jusqu'en 2021, la coalition dirigée par l'Arabie saoudite a mené au Yémen une campagne militaire contre le groupe rebelle Houthi, lors de laquelle des dizaines de frappes aériennes illégales ont tué et blessé des milliers de civils.

Communiqués