#G20SaudiArabia

L’Arabie saoudite utilise le G20 pour se refaire une réputation

Ne laissons pas les dirigeants saoudiens dissimuler derrière le G20 leurs graves atteintes aux droits humains 

Pourquoi le gouvernement saoudien a-t-il voulu accueillir le G20 ? Cela fait partie de sa stratégie de relations publiques, qui voudrait dissimuler ses atteintes aux droits humains et redorer son image. Les dirigeants du G20 ont accordé à l’Arabie saoudite la présidence du Groupe pour 2020, malgré les attaques incessantes du gouvernement saoudien contre les libertés fondamentales, notamment lorsqu’il emprisonne et harcèle les défenseur.es des droits humainscommet des attaques illégales au Yémen ou ignore les appels à la justice de la communauté internationale pour le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi. Les 21 et 22 novembre, l’Arabie saoudite accueillera virtuellement le Sommet des dirigeants mondiaux du G20. Grâce à cet événement, le gouvernement saoudien tente de faire oublier au public ses violations des droits humains. Ne le laissez pas y parvenir !

Les autorités devraient remettre en liberté les Saoudiens détenus qui n’ont fait que défendre les droits humains, notamment Loujain al-Hathloul, Nassima al-Sadah, Samar Badawi, Waleed Abu al-Khair, Salah al-Haidar et Abdulrahman al-Sadhan. 

Informations complémentaires