Rapports

Contrôles de police abusifs en France

Le rapport de 44 pages, « Ils nous parlent comme à des chiens : Contrôles de police abusifs en France », décrit des contrôles policiers sans fondement ciblant les minorités, y compris des enfants âgés de seulement dix ans, des adolescents et des adultes. Ces contrôles comprennent souvent une palpation corporelle intrusive et humiliante ainsi que la fouille des effets personnels. La plupart des contrôles ne sont jamais enregistrés, les policiers ne fournissent pas de documentation écrite, de même qu’ils expliquent rarement pourquoi les personnes sont contrôlées, et les mesures visant à accroître la responsabilisation se sont montrées inefficaces. Plusieurs des enfants et adultes interviewés pour cette recherche ont témoigné que les policiers avaient employé des injures racistes

Rechercher

Recherche par

Filtrer par

  • Expulsions massives et abus par le Cameroun à l’encontre de réfugiés nigérians

    Selon ce rapport depuis le début de l'année 2015, des soldats camerounais ont torturé, agressé et exploité sexuellement des demandeurs d'asile nigérians dans des régions éloignées de la frontière, les empêchant de contacter des réfugiés de l'ONU et d'être renvoyés, souvent avec violence, des dizaines de milliers au Nigér

  • La représentation légale des victimes à la CPI dans l’affaire Ongwen et au-delà

  • Abus policiers à Calais contre les migrants, enfants et adultes

    Le rapport montre que les forces de l’ordre à Calais, en particulier les Compagnies républicaines de sécurité (CRS), ont recours de façon routinière à la pulvérisation de gaz poivre sur des migrants, enfants et adultes, alors qu’ils sont endormis ou dans d’autres situations où ils ne représentent aucune menace.

  • Exécutions extrajudiciaires dans l’ouest du Rwanda

    Le rapport décrit en détail comment l’armée, la police et des unités de sécurité auxiliaires, parfois avec l’aide des autorités civiles locales, ont appréhendé de petits délinquants présumés et les ont sommairement exécutés.

  • Insuffisance du programme gouvernemental pour protéger les enfants talibés au Sénégal

    Le rapport examine les succès et les échecs de la première année d'un nouveau programme du gouvernement visant à retirer des rues les enfants forcés à mendier.

  • Crimes de guerre, crimes contre l’humanité et la Cour pénale spéciale en République centrafricaine

    Le rapport présente un compte-rendu exhaustif des crimes de guerre commis dans trois provinces centrales du pays depuis la fin de 2014, notamment plus de 560 décès de civils et la destruction de plus de 4 200 maisons.

  • Comment la santé et l’éducation paient le prix des opérations entre apparentés en Guinée équatoriale

    Le rapport révèle que le gouvernement n’a consacré que 2 à 3 % de son budget à la santé et à l’éducation en 2008 et en 2011, années pour lesquelles des données sont disponibles, tout en affectant près de 80 % à des projets d’infrastructures à grande échelle parfois contestables.

  • Nécessaire transparence de la filière d'approvisionnement dans l’industrie de l’habillement et de la chaussure

    Le rapport est publié à la veille du quatrième anniversaire de l'effondrement du bâtiment « Rana Plaza » au Bangladesh. Il appelle les entreprises dans l’industrie de l’habillement à adopter le Pacte pour la Transparence et par là à s'engager à publier des informations sur les usines qui fabriquent leurs produits.

  • Quand les groupes armés occupent des écoles en République centrafricaine

    Ce rapport documente comment des groupes armés, et parfois même des militaires de la mission de maintien de la paix des Nations Unies, la MINUSCA, ont utilisé des bâtiments scolaires comme bases ou comme baraquements, ou ont stationné leurs forces à proximité.
  • Recueil de documents publiés par Human Rights Watch 2012-2017

    Human Rights Watch a examiné en profondeur la situation en matière de droits humains au Mali durant le conflit armé de 2012-2013, les bouleversements politiques qui l’ont accompagné, et la propagation des activités et abus des groupes armés islamistes vers le centre et le sud du pays au cours de 2015 à 2017.

  • Les réponses antiterroristes de la Belgique aux attaques de Paris et de Bruxelles

    Le rapport expose en détail des mesures visant à placer les prisonniers détenus pour terrorisme en isolement prolongé, et permettant au gouvernement de retenir les passeports et d’étudier les relevés téléphoniques et les e-mails des personnes soupçonnées de terrorisme sans autorisation judiciaire.

  • Des examens anaux forcés lors des poursuites pour homosexualité

    Le rapport est basé sur des interviews avec 32 hommes et femmes transgenres qui ont subi des examens anaux forcés au Cameroun, en Egypte, au Kenya, au Liban, enTunisie, au Turkménistan, en Ouganda, et en Zambie.

  • Les relations entre la France et le régime tchadien de Hissène Habré (1982-1990)

    Le rapport décrit comment la France a apporté une aide cruciale à Hissène Habré dans sa prise de pouvoir au Tchad, alors même qu’il était déjà évident qu’il utilisait des méthodes d'une extrême brutalité.

  • Manquements au devoir de protéger et de garantir le droit à l’éducation dans les programmes de développement mondiaux