Rapports

Contrôles de police abusifs en France

Le rapport de 44 pages, « Ils nous parlent comme à des chiens : Contrôles de police abusifs en France », décrit des contrôles policiers sans fondement ciblant les minorités, y compris des enfants âgés de seulement dix ans, des adolescents et des adultes. Ces contrôles comprennent souvent une palpation corporelle intrusive et humiliante ainsi que la fouille des effets personnels. La plupart des contrôles ne sont jamais enregistrés, les policiers ne fournissent pas de documentation écrite, de même qu’ils expliquent rarement pourquoi les personnes sont contrôlées, et les mesures visant à accroître la responsabilisation se sont montrées inefficaces. Plusieurs des enfants et adultes interviewés pour cette recherche ont témoigné que les policiers avaient employé des injures racistes

Rechercher

Recherche par

Filtrer par

  • Appel à l'adoption de critères internationaux contraignants sur le devoir de diligence

    Le rapport s’appuie sur deux décennies de recherches effectuées par Human Rights Watch sur le travail des enfants et autres atteintes aux droits des travailleurs, les dégâts causés à l’environnement et des violations des droits à la santé, à la terre, à la nourriture et à l’eau dans le contexte des chaînes d’approvisionn

  • Conditions de détention inappropriées pour les personnes présentant des troubles psychiatriques dans les prisons en France

    Le rapport documente le manque de soins appropriés en matière de santé mentale et les conditions inadaptées pour les détenus atteints de troubles psychiatriques. 

  • Vers une lutte crédible contre l’impunité pour les crimes graves commis en Côte d’Ivoire

    Le rapport définit les domaines critiques nécessitant un soutien supplémentaire de la part du gouvernement afin que les tribunaux ivoiriens puissent rendre une justice crédible.

  • Événements de 2015

    Cette version abrégée du Rapport mondial 2016 de Human Rights Watch comporte 25 chapitres traduits en français : quatre essais dont l'introduction par Kenneth Roth (directeur exécutif de HRW), et 21 chapitres sur divers pays en Afrique, dans les Amériques, en Asie, en Europe et au Moyen-Orient.

  • Défis et progrès dans les efforts pour garantir le droit aux soins palliatifs au Maroc

    Le rapport estime que chaque année, plus de 62 000 Marocains ont besoin de soins palliatifs, qui visent à améliorer la qualité de vie de personnes atteintes de maladies limitant leur espérance de vie, en traitant la douleur et d’autres symptômes.

  • Un agenda relatif aux droits humains pour la Côte d’Ivoire

    Le rapport évalue les progrès réalisés par le gouvernement en vue de renforcer l’État de droit et identifie les principales priorités des cinq prochaines années en matière de droits humains.

  • Enseignements tirés de l’affaire des viols de Minova en République démocratique du Congo

  • Détention illégale et mauvais traitements au Centre de transit de Gikondo au Rwanda

    Le rapport de 55 pages décrit les détentions prolongées et illégales dans ce centre, situé dans la capitale rwandaise Kigali, entre 2011 et 2015.

  • Enseignements tirés du travail de la CPI en Côte d’Ivoire

    Ce rapport examine l’engagement de la Cour pénale internationale (CPI) en Côte d’Ivoire, afin de tirer des enseignements pour optimiser l'impact du travail de la Cour en Côte d’Ivoire, ansi que dans d'autres pays.

  • Événements de 2014

    Cette version abrégée du Rapport mondial 2015 de Human Rights Watch comporte 28 chapitres traduits en français : trois essais dont l'introduction par Kenneth Roth (directeur exécutif de HRW), un chapitre sur l'Union européenne, et 24 chapitres sur divers pays en Afrique, au Moyen-Orient, en Asie et dans les Amériques.

  • Meurtres et disparitions forcées aux mains de la police à Kinshasa, République démocratique du Congo

    Le rapport de 63 pages décrit comment des policiers en uniforme, portant souvent des cagoules, ont traîné des membres présumés de gangs connus sous le nom de « kulunas » hors de leurs demeures pendant la nuit et les ont exécutés.
  • Exploitation et abus sexuels commis par les forces de l’Union africaine en Somalie

    Le rapport de 81 pages, intitulé « Le pouvoir que ces hommes ont sur nous : Exploitation et abus sexuels commis par les forces de l’Union africaine en Somalie », rassemble des informations sur l’exploitation et les abus sexuels subis par des femmes et des jeunes filles somaliennes dans deux bases de l'AMISOM de la capitale
  • Progrès mitigés dans la lutte contre la mendicité forcée des enfants au Sénégal

    Ce rapport de 53 pages, intitulé « Exploitation sous prétexte d’éducation : Progrès mitigés dans la lutte contre la mendicité forcée des enfants au Sénégal », examine le bilan mitigé du Sénégal dans ses efforts pour résoudre ce problème, au cours de l’année écoulée depuis qu’un incendie a ravagé une école coranique installé
  • Les mauvais traitements infligés aux migrants d’Afrique subsaharienne au Maroc

    Rapport dont la version originale en anglais est intitulée « Abused and Expelled: Ill-Treatment of Sub-Saharan African Migrants in Morocco », et qui examine divers abus – y compris des passages à tabac et des vols - commises par les forces de sécurité marocaines à l’encontre de migrants originaires de l’Afrique subsaharienn