Rapports

Violences à Nzérékoré lors du référendum constitutionnel et des élections législatives en Guinée

Ce rapport de 51 pages, intitulé « “Ils ont laissé les gens s’entretuer” : Violences à Nzérékoré lors du référendum constitutionnel et des élections législatives en Guinée », documente des violences lors desquelles au moins 32 personnes ont été tuées et plus de 90 blessées. Les affrontements entre partisans du gouvernement et de l’opposition ont rallumé de vieilles tensions politiques et ethniques. Les forces de sécurité déployées pour assurer la sécurité des opérations de vote n’ont pas pris de mesures suffisantes pour empêcher ces meurtres, ni des destructions généralisées de biens. En outre, elles ont elles-mêmes tué deux personnes, et ont passé à tabac et arrêté arbitrairement des dizaines d’hommes, a constaté Human Rights Watch.

Rechercher

Filtrer par

  • Obstacles rencontrés par les survivantes d’agressions sexuelles pour obtenir justice et réparations en Mauritanie

    Ce rapport conclut que lorsque les survivantes de violences sexuelles osent s’exprimer, la police et les autorités judiciaires ne respectent ni leurs droits, ni même leur dignité.

  • Abus commis par les forces gouvernementales et par des groupes séparatistes dans les régions anglophones du Cameroun

    Basé sur des recherches conduites dans la région et l’analyse d’images satellitaires et de vidéos filmées sur place, ce rapport révèle que, tant les forces gouvernementales que les séparatistes armés ont perpétré des exactions contre des civils dans les régions occidentales du pays, entraînant le déplacement de plus de 1

  • Les enfants demandeurs d’asile privés d’éducation sur les îles grecques

    Ce rapport a constaté que moins de 15 % des enfants en âge d’être scolarisés vivant dans les îles, soit plus de 3 000, étaient inscrits dans des établissements publics à la fin de l’année scolaire 2017-2018, et que dans les camps que gère l’État dans les îles, seuls une centaine, tous des élèves de maternelle, avaient ac

  • Traitement arbitraire des enfants migrants non accompagnés à Paris

    Le rapport révèle qu’en raison de pratiques arbitraires, des enfants non accompagnés peuvent être considérés à tort comme des adultes, ce qui les rend inéligibles à l’hébergement d’urgence et à d’autres formes de protection réservées aux mineurs.

  • Discrimination dans l'éducation contre les filles enceintes et les mères adolescentes

    Ce rapport s'appuie sur d’amples recherches menées par Human Rights Watch sur les droits des filles en Afrique.

  • Plaidoyer pour l’adoption de normes mondiales

    À l’occasion de la conférence de l’Organisation international du travail (OIT) tenue à Genève du 28 mai au 8 juin 2018, HRW a publié ce document comprenant plusieurs recommandations relatives à l'éventuelle adoption d'une convention.internationale visant à mettre fin la violence sexiste et au harcèlement sur le lieu de t

  • Abus à l’approche du référendum constitutionnel au Burundi

    Ce rapport (publié aujourd’hui en anglais et disponible la semaine prochaine en français), documente des violations et des abus commis par les forces de sécurité de l’État, les services de renseignement, des membres de la ligue des jeunes du partir au pouvoir – les Imbonerakure – et d’autres personnes proches du parti au

  • La Cour pénale spéciale, une nouvelle opportunité pour les victimes en République centrafricaine

    Ce rapport examine les progrès, les obstacles et les défis pour la Cour pénale spéciale dans ses phases initiales.

  • Guide pour les journalistes suivant la Coupe du Monde 2018 en Russie (en anglais)

    Guide pour les journalistes suivant la Coupe du Monde 2018 en Russie (en anglais)

  • Enseignements tirés de la Colombie, de la Géorgie, de la Guinée et du Royaume-Uni

    Ce rapport examine les pratiques du Bureau du Procureur dans le cadre de ses examens préliminaires, lesquels déterminent si la situation dont la CPI est saisie répond aux critères juridiques fixés par le Statut de Rome pour l’ouverture d’une enquête officielle.

  • Répression à l’encontre de défenseurs des droits humains en Mauritanie

    Ce rapport examine le cadre juridique qui permet au gouvernement d’aisément refuser de reconnaître les associations qui lui déplaisent, en invoquant des motifs comme des activités présumées de « propagande antinationale » ou l’exercice d’une « influence fâcheuse sur l’esprit des populations ».

  • Recrutement de rebelles du M23 pour réprimer les manifestations en République démocratique du Congo

    Le rapport de 71 pages intitulé « ‘Mission spéciale’ : Recrutement de rebelles du M23 pour réprimer les manifestations en République démocratique du Congo » décrit, preuves à l’appui, comment les forces de sécurité congolaises ainsi que des combattants du M23 recrutés en Ouganda et au Rwanda ont tué au moins 62 personnes