(Vidéo, sous-titres via cc) – Au Liban, les lois sur la diffamation sont trop souvent utilisées contre des manifestants ou activistes qui critiquent le gouvernement, ou dénoncent la corruption. Le code pénal devrait être amende afin de mieux protéger la liberté d’expression, selon Human Rights Watch.

-------------