Rapports

Le coût humain des armes incendiaires et les limites du droit international Résumé

Ce rapport de 45 pages, intitulé « Ces flammes traversent tout : Le coût humain des armes incendiaires et les limites du droit international Résumé », décrit les blessures immédiates et les dégâts physiques, psychologiques et socioéconomiques durables causés par les armes incendiaires, notamment par les projectiles au phosphore blanc, utilisés par les parties à des conflits récents. Les États devraient réviser et renforcer le traité international régissant ces armes, qui incinèrent les personnes et carbonisent les structures et les biens civils, a conclu Human Rights Watch.

Rechercher

Filtrer par

  • Positions des pays sur l’interdiction des armes entièrement autonomes et sur le maintien du contrôle humain

    The 55-page report, “Stopping Killer Robots: Country Positions on Banning Fully Autonomous Weapons and Retaining Human Control,” reviews the policies of the 97 countries that have publicly elaborated their views on killer robots since 2013.

    202008arms_killer robots_cover_fr
  • Recrutement de rebelles du M23 pour réprimer les manifestations en République démocratique du Congo

    Le rapport de 71 pages intitulé « ‘Mission spéciale’ : Recrutement de rebelles du M23 pour réprimer les manifestations en République démocratique du Congo » décrit, preuves à l’appui, comment les forces de sécurité congolaises ainsi que des combattants du M23 recrutés en Ouganda et au Rwanda ont tué au moins 62 personnes

    map content
    Cover for DRC Report
  • Quand les groupes armés occupent des écoles en République centrafricaine

    Ce rapport documente comment des groupes armés, et parfois même des militaires de la mission de maintien de la paix des Nations Unies, la MINUSCA, ont utilisé des bâtiments scolaires comme bases ou comme baraquements, ou ont stationné leurs forces à proximité.
    photo gallery
    map content
    video content
    Cover of Central African Republic Report in French
  • Répression militaire abusive en réponse aux menaces sécuritaires en Côte d’Ivoire

    Le rapport de 80 pages détaille la répression brutale qui a fait suite à une série d’attaques violentes contre des installations militaires à travers le pays en août. Ces attaques auraient été menées par des militants fidèles à l’ancien président Laurent Gbagbo.
  • En quoi cette politique est-elle nouvelle ? La politique de l’administration Bush sur les mines terrestres, annoncée le 27 février 2004, est un retour en arrière sur de nombreuses démarches positives adoptées par les Etats Unis au cours de la décennie écoulée afin d’éradiquer les mines anti-personnel.