(Sous-titres via cc) – Images choquantes illustrant la réalité de la violente répression au Venezuela, menée par les forces de sécurité du gouvernement présidé par Nicolás Maduro. 

 

(New York, le 21 juillet 2017) - Human Rights Watch a diffusé aujourd'hui une vidéo qui montre l'ampleur et la brutalité de la répression menée par les forces de sécurité contre les manifestations au Venezuela, au cours des derniers mois.

Depuis début avril 2017, des dizaines de milliers de Vénézuéliens ont défilé dans les rues pour protester contre l'autoritarisme croissant du gouvernement, qui a réagi en exerçant une brutale répression. Les forces de sécurité ont tiré des balles en caoutchouc ou d’autres munitions « anti-émeutes » à bout portant sur des manifestants, ont foncé dans des manifestants avec un véhicule blindé, ont brutalement battu des personnes qui ne résistaient pas et ont pénétré de force dans des domiciles de personnes suspectées d’être des d'opposants. Les forces de sécurité ont également procédé à des arrestations arbitraires de centaines de manifestants, d’observateurs et d’individus ayant critiqué le gouvernement, qui ont ensuite été poursuivis devant les tribunaux militaires.

« Ces images de la répression contredisent la version du gouvernement qui parle d’une tentative violente de coup d'Etat par des opposants », a déclaré José Miguel Vivanco, directeur de la division Amériques à Human Rights Watch. « Les dirigeants régionaux devraient réagir en indiquant clairement aux dirigeants vénézuéliens et aux forces de sécurité que ces actions ne seront pas tolérées et que les individus les commettant ou encourageant devront être tenus responsables de leurs actes. »

Depuis le début d'avril, plus de 90 personnes ont été tuées dans le cadre de manifestations, y compris plusieurs membres des forces de sécurité, selon le bureau du Procureur général, dirigé par Luisa Ortega Díaz.

À la fin du mois de juin, le président Nicolás Maduro a affirmé que son gouvernement ne céderait jamais à ses adversaires et que de futures défaites sur le plan politique pourraient entraîner de nouvelles violences. « Ce que nous ne pouvons pas obtenir avec des votes », a-t-il averti, « nous l’obtiendrions par les armes. »

Communiqué intégral en anglais :

https://www.hrw.org/news/2017/07/21/venezuela-video-footage-exposes-brutal-repression