Conflit au Tigré

En novembre 2020, le gouvernement éthiopien a lancé une opération militaire dans la région du Tigré, dans le nord du pays, contre le parti au pouvoir dans cette région, le Front populaire de libération du Tigré (FLPT). Dans les principales villes du Tigré, de nombreux bâtiments civils - y compris des hôpitaux, des écoles, des usines et des entreprises - ont été bombardés, pillés ou détruits par les forces fédérales éthiopiennes et par des milices régionales, parfois appuyées par les forces armées érythréennes. Les combats et les restrictions à l'accès humanitaire ont forcé plus de deux millions de personnes à fuir leurs domiciles, dont des milliers qui ont fui vers le Soudan, et ont laissé au moins 2,3 millions de personnes dans le besoin.

News