Manifestation de travailleurs participant à la construction du nouvel aéroport d’Istanbul, tenue le 14 septembre 2018 pour protester contre les conditions hasardeuses sur le chantier.

© 2018 Privé

(Istanbul, le 29 octobre 2018) - Le président turc Recep Tayyip Erdoğan a inauguré aujourd'hui le troisième aéroport d'Istanbul, alors même qu’un mouvement de contestation sur les conditions de travail a conduit à l'emprisonnement de 31 travailleurs et à des enquêtes criminelles à leur encontre, a déclaré Human Rights Watch. Ces travailleurs, parmi lesquels figure un dirigeant syndical, protestaient contre les conditions qui prévalaient sur le chantier de construction de l'aéroport.

Des représentants syndicaux ont déclaré à Human Rights Watch que plusieurs travailleurs ayant participé à une manifestation le 14 septembre ont été licenciés peu après, et que le chantier avait ensuite fait l’objet d’une surveillance accrue afin d'empêcher la tenue d’une autre manifestation.

« Derrière la belle façade de verre et d’acier du nouvel aéroport d’Istanbul – le dernier mégaprojet du président Erdogan – 30 ouvriers et un dirigeant syndical sont en prison pour avoir protesté contre les mauvaises conditions de travail », a déclaré Emma Sinclair-Webb, directrice de recherches sur la Turquie à Human Rights Watch. « Les travailleurs emprisonnés devraient être libérés, les poursuites judiciaires à leur encontre devraient être abandonnées, et les travailleurs injustement licenciés devraient être réembauchés. »

Turquie : La face sombre du nouvel aéroport d'Istanbul

(VIDÉO, sous-titres via cc) – La Turquie a inauguré en fanfare le nouvel aéroport d'Istanbul, mais passe sous silence les décès de dizaines de travailleurs et a arrêté de nombreux ouvriers qui avaient manifesté contre les conditions dangereuses du chantier. HRW appelle à leur libération immédiate. 

Des représentants de l’organisation non gouvernementale Health and Safety Labour Watch Turkey (İSİG Meclisi) et du syndicat Dev Yapı-İş ont déclaré à Human Rights Watch qu’il y eu au moins 38 décès de travailleurs confirmés sur le chantier de l'aéroport au cours des trois dernières années, et que le chiffre réel être beaucoup plus élevé.

Communiqué complet en anglais

www.hrw.org/news/2018/10/29/turkey-workers-behind-bars-airport-opens

Dans les médias

France24    RFI   

Tweets