Skip to main content

L’attentat-suicide contre une école en Afghanistan visait une communauté minoritaire

L'attaque contre des élèves de la communauté Hazara met en évidence le lourd tribut payé par les civils dans le conflit

Des hommes accroupis se recueillaient sur le site de l’enterrement de l’une des jeunes victimes de l'attentat-suicide ayant visé un centre éducatif à Kaboul, en Afghanistan, le 25 octobre 2020, au lendemain de cette attaque. © 2020 AP Photo/Mariam Zuhaib

Alors que les pourparlers de paix concernant l’Afghanistan se poursuivent à Doha, au Qatar, une attaque brutale contre une école de Kaboul samedi dernier a été un rappel du lourd tribut payé par les civils dans ce conflit.

L’attentat-suicide massif mené le 24 octobre juste devant le centre éducatif danois Kawsar-e dans l'ouest de Kaboul était la dernière attaque visant cruellement la minorité chiite Hazara. L'explosion a eu lieu devant l’entrée du centre, dans une rue étroite et bondée, tuant 30 personnes et blessant plus de 70 personnes. La plupart des victimes étaient des adolescents et des jeunes adultes, dont l’âge était compris entre 15 et 26 ans, qui suivaient des cours dans le centre.

Depuis 2017, le quartier de Dasht-e Barchi à Kaboul, habité principalement par des membres de la communauté Hazara, a subi plusieurs attaques ayant fait de nombreuses victimes civiles. En mai 2020, lors d’une attaque contre une maternité dans ce quartier, des hommes armés ont tué 15 femmes.

L’État islamique de la province du Khorasan (ISKP), la branche afghane de l’État islamique, a revendiqué la responsabilité de l’attentat-suicide de samedi. Ce groupe armé avait précédemment revendiqué la responsabilité de précédentes attaques, notamment contre la communauté chiite Hazara d’Afghanistan.

Les attaques intentionnelles contre des civils constituent de graves violations des lois de la guerre, et les responsables devraient être poursuivis pour crimes de guerre.

Texte complet en anglais : en ligne ici.

---------------------

Articles

Le Monde

Tweets

Your tax deductible gift can help stop human rights violations and save lives around the world.

Région/Pays