Skip to main content

Maintenus en prison malgré l'Ouragan Florence

Des prisonniers en Caroline du Sud ont été exclus de l'ordre d'évacutation en dépit du danger.

Bien que la Caroline du Sud ait émis un ordre d'évacuation aux habitants de tous les comtés côtiers avant l’arrivée de l'ouragan Florence, classé « catégorie 3 », les autorités pénitentiaires de cet État ont décidé que cet ordre ne concernerait pas 934 prisonniers et 119 membres du personnel d’une prison située dans le comté de Jasper.

Des prisonniers évacués lors de l’Ouragan Katrina ayant frappé la Nouvelle-Orléans, en Louisiane, le 31 août 2005. © 2005 Reuters

Le gouverneur de la Caroline du Sud, Henry McMaster, a par la suite levé l'ordre d'évacuation pour trois comtés, y compris Jasper, où se trouve la prison Ridgeland. Le département de la gestion des urgences de cet État a toutefois continué de recommander l’évacuation généralisée pour l’ensemble de ces zones.

Des incidents survenus dans le passé laissent craindre que la non-évacuation de prisonniers pourrait s'avérer désastreuse. En 2017, lors de l’ouragan Irma qui a frappé la Floride, les autorités ont gardé près de 4 500 prisonniers dans leurs établissements dans le comté de Miami-Dade, malgré la précédente destruction de plusieurs prisons par l’ouragan Andrew ait détruit plusieurs établissements pénitentiaires. Lorsque l'ouragan Harvey a frappé le Texas l’année dernière, les prisonniers ont été victimes d'inondations et manquaient d'eau potable et de médicaments.

Les autorités de la Caroline du Sud devraient soit évacuer les prisonniers situés sur la trajectoire de l’ouragan, soit expliquer publiquement et de manière convaincante pourquoi elles sont certaines de ne pas devoir le faire. Les autorités devraient également savoir qu'elles seront tenues pour responsables si elles jouent avec la sécurité des prisonniers, malgré les erreurs du passé.

Texte complet en anglais : www.hrw.org/news/2018/09/12/caged-storm-hurricane-florence-bears-down

-------------------

Tweets

Your tax deductible gift can help stop human rights violations and save lives around the world.

Région/Pays