Skip to main content

Myanmar : L’imagerie satellite montre 200 bâtiments d’un village incendiés

Une enquête indépendante devrait être menée sur la destruction partielle du village dans l'État de Rakhine

Image satellite enregistrée le 23 mai 2020, montrant environ 70 % des bâtiments du village de Let Kar, dans l’État de Rakhine au Myanmar, détruits par des incendies selon l’analyse effectuée par Human Rights Watch. © 2020 Planet Labs

(Yangon, le 26 mai 2020) – Des images satellite montrent qu'environ 200 maisons et autres bâtiments ont été détruits par des incendies le 16 mai 2020, dans l'État de Rakhine au Myanmar, a déclaré aujourd'hui Human Rights Watch. Une enquête impartiale devrait d’urgence être menée pour déterminer qui porte la responsabilité de cette destruction massive dans le village de Let Kar (commune de Mrauk-U), dans l’État de Rakhine.

Depuis janvier 2019, les combats entre l'armée birmane et l’Armée d’Arakan, composée de membres de l’ethnie Rakhine, ont fait de nombreuses victimes civiles et détruit des biens civils. Les images satellite du village de Let Kar ressemblent à d’autres images satellite qui semblent montrer des incendies allumés par l'armée birmane dans des villages habites par des membres de l’ethnie Rohingya dans l'État de Rakhine en 2012, 2016  et 2017, selon Human Rights Watch.

« Les incendies survenus dans le village de Let Kar semblent comparables aux incendies allumés  par l’armée birmane dans des villages rohingyas au cours des dernières années », a observé Phil Robertson, directeur adjoint de la division Asie à Human Rights Watch. « Une enquête crédible et impartiale est nécessaire d'urgence pour faire la lumière sur ce qui s'est passé, punir les responsables et indemniser les villageois dont les maisons ont été détruites. »

Satellite imagery recorded on May 16, 2020, at 4:01 a.m. UTC (10:31 a.m. local time) does not show signs of damage in Let Kar village at that specific time. Satellite imagery recorded on May 18, 2020, shows approximately 200 buildings affected by fire in Let Kar village, which likely occurred on May 16 around 2 p.m. local time.

Avant : Image satellite montrant le village de Let Kar, Mrauk U, État de Rakhine (Myanmar) enregistrée le 16 mai 2020. Aucun bâtiment ne semble touché. Image satellite © 2020 Planet Labs

Après : Image satellite montrant le village de Let Kar, enregistrée le 18 mai 2020. L’image indique qu’environ 200 bâtiments y ont été incendiés, touchés, selon l’analyse effectuée par Human Rights Watch. Image satellite © 2020 Planet Labs

L'imagerie satellite enregistrée le 16 mai 2020 à 10 h 30 ne montre aucun signe de dommage à Let Kar. Mais à 14 h 12, un satellite environnemental a détecté de vastes incendies  qui y brûlaient. L'analyse des images par satellite Human Rights Watch montre qu’environ 200 bâtiments ont été incendiés, chiffre qui est probablement une sous-estimation.

Le 17 mai, l’armée du Myanmar a publié une déclaration accusant l'Armée d'Arakan d'avoir mis le feu à des maisons du village. Le 19 mai, l'Armée Arakan a publié sa propre déclaration, niant ces allégations. Un porte-parole, Khine Thuka, a exhorté les médias à enquêter.

La plupart des habitants du village de Let Kar ont fui il y a plus d'un an, lorsque les combats se sont intensifiés.

En vertu des lois de la guerre, les attaques contre des civils et des biens civils, tels que des maisons, sont interdites. La destruction, injustifiée sur le plan militaire, de biens civils est susceptible de constituer un crime de guerre.

Communiqué complet en anglais : en ligne ici.

---------------------------

Articles

El Watan/AFP

Tweets

Your tax deductible gift can help stop human rights violations and save lives around the world.

Région/Pays