Le Life Care Center, un établissement pour personnes âgées situé à Kirkland, dans l’État de Washington, photographié le 18 mars 2020.

© 2020 AP Photo/Elaine Thompson

La semaine dernière, en réponse à la propagation du coronavirus, les Centers for Medicare and Medicaid Services (CMS), l'organisme de réglementation de plus de 15 000 maisons de retraite aux États-Unis, ont annoncé une politique interdisant provisoirement presque toutes les visites dans ces centres. Cette mesure signifie que plus de 1,5 million de personnes âgées sont actuellement privés de la possibilité de voir leurs proches ou amis, hormis certaines exceptions comme pour des personnes vers la fin de la phase terminale d’une maladie.

Il est raisonnable de vouloir limiter le nombre de visiteurs dans les maisons de retraite, étant donné que le virus a des effets disproportionnés sur les personnes âgées, surtout si elles souffrent déjà de divers autres problèmes de santé.

Toutefois, une interdiction généralisée portant sur les visites de visite ne prend pas en compte les risques sérieux pouvant résulter de l'isolement social. Une autre solution serait la mise en place de mesures utilisées dans d'autres cas pour assurer la sécurité des résidents et du personnel des établissements de soins. Par exemple, l’interdiction pourrait viser tout visiteur ayant le moindre problème de santé. Les centres pourraient limiter le nombre de visiteurs par jour, imposer des strictes pratiques hygiéniques comme le lavage des mains et le port de masques le masquage des visiteurs, et réserver certaines salles pour les visites en s’assurant que les distances requises soient maintenues entre les personnes s’y trouvant.  

Le CMS devrait donc reconnaitre le risque d'isolement social et modifier sa politique actuelle, en visant un équilibre entre la nécessite de protéger les résidents âgés vivant dans les maisons de retraite, et leur besoin de continuer à voir des membres de leurs familles.

Texte complet en anglais :

www.hrw.org/news/2020/03/20/us-nursing-home-visitor-ban-isolates-seniors

--------------

À lire

Rapports