Skip to main content

Le Myanmar nie la réalité de la crise du COVID-19

Des représentants de l’armée au Parlement du Myanmar photographiés lors d'une session parlementaire tenue le 11 mars 2020. © 2020 AP Photo/Aung Shine Oo

Dans un monde en proie à la pandémie de coronavirus, il est de plus en rare de pouvoir nier la réalité.  Néanmoins, le gouvernement du Myanmar continue d’affirmer qu’il n’existe aucun cas de COVID-19 dans le pays.

Étonnamment, le porte-parole du gouvernement, Zaw Htay, a déclaré que l’absence d’infections signalées à ce jour est due au « mode de vie et aux pratiques alimentaires » des habitants du Myanmar. Il a ajouté que parce que les citoyens réglaient généralement leurs achats en espèces au lieu d’utiliser des cartes de crédit, il était moins probable qu'ils propagent le virus. De telles déclarations irresponsables ne font que donner un faux sentiment de sécurité à la population au sujet de la maladie et des risques d’infection.

Aung San Suu Kyi, la dirigeante de facto du pays, a aussi affirmé lors d’un discours à la nation le 16 mars qu’aucun cas de COVID-19 n’avait été signalé, tout en appelant les citoyens à soutenir financièrement un fonds gouvernemental mis en place pour lutter contre une éventuelle apparition de la maladie. Ni Aung San Suu Kyi ni Zaw Htay n'ont mentionné que le virus est actuellement décelable dans au moins 155 pays à travers le monde, et ne respecte aucune frontière.

Texte complet en anglais :

www.hrw.org/news/2020/03/17/myanmar-denials-define-covid-19-response

---------

Articles

Ze-Mag.Info

Tweets

Your tax deductible gift can help stop human rights violations and save lives around the world.

Région/Pays