Skip to main content

Turquie : Le gouvernement devrait demander une enquête de l'ONU sur le meurtre de Khashoggi

Une telle enquête disposerait du mandat et de la crédibilité nécessaires pour exiger davantage d’informations auprès des autorités saoudiennes

(New York, le 6 décembre 2018) - La Turquie devrait adresser au Secrétaire général des Nations Unies une demande officielle appelant à l’ouverture d’une enquête indépendante et internationale sur le meurtre de Jamal Khashoggi par des représentants de l’Arabie saoudite, a déclaré Human Rights Watch aujourd'hui.

Une telle enquête internationale, placée sous l’autorité du Secrétaire général de l’ONU et disposant du mandat approprié, aurait la crédibilité et l’envergure requises pour faire pression sur les hauts responsables saoudiens, les suspects et les témoins afin qu’ils coopèrent à l’égard de toute demande d’information au sujet du meurtre commis à Istanbul le 2 octobre 2018. Cette enquête permettrait de contrer les efforts actuels visant à protéger les autorités saoudiennes et à dissimuler la vérité.

« Le gouvernement turc devrait donner suite à ses propres déclarations appelant  à une enquête internationale sur le meurtre de Jamal Khashoggi par le biais d’une demande officielle adressée au Secrétaire général de l’ONU », a déclaré Sarah Leah Whitson, directrice de la division Moyen-Orient et Afrique du Nord à Human Rights Watch. « Une enquête des Nations Unies serait le moyen le plus efficace de faire pression sur l'Arabie saoudite afin que soient divulguées les informations manquantes sur le rôle précis de Mohammed ben Salmane dans ce meurtre. »

Le Secrétaire général, António Guterres, a indiqué qu’il était prêt à ouvrir une enquête internationale sur le meurtre de Jamal Khashoggi s’il recevait une demande officielle du gouvernement turc. Trois éminents experts des Nations Unies – Bernard Duhaime, Président-Rapporteur du Groupe de travail sur les disparitions forcées ou involontaires, David Kaye, Rapporteur spécial sur la liberté d'expression, et Agnes Callamard, Rapporteure spéciale sur les exécutions sommaires – ont conjointement appelé à une « enquête impartiale et indépendante » sur l’assassinat de Khashoggi. La Haute-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Michelle Bachelet, a également appelé à plusieurs reprises à une enquête internationale sur ce meurtre.

Communiqué complet en anglais :

www.hrw.org/news/2018/12/06/turkey-seek-un-inquiry-khashoggi

-------------

Tweets

Your tax deductible gift can help stop human rights violations and save lives around the world.