Les présidents français Emmanuel Macron et chinois Xi Jinping, lors d'une réunion à Hambourg, en Allemagne, le 8 juillet 2017.

© 2017 Reuters


(Paris) – Le Ministre des affaires étrangères français, Jean-Yves Le Drian, devrait appeler publiquement au respect des droits humains lors de sa rencontre avec des dirigeants chinois, a déclaré Human Rights Watch dans une lettre au Ministre. Ce déplacement en Chine, prévu du 24 au 27 novembre, sera le premier de Jean-Yves le Drian en tant que Ministre des Affaires Etrangères.

« Le Président Emmanuel Macron s’est ouvertement engagé à promouvoir les droits humains en Chine, en même temps que les sujets d’ordre diplomatique ou économique », a rappelé Bénédicte Jeannerod, directrice France de Human Rights Watch. « La visite de Jean-Yves le Drian est une importante occasion de confronter publiquement les autorités chinoises à leurs violations massives des droits humains. »

Human Rights Watch a appelé M. Le Drian à :

« La France est engagée de longue date dans la défense des droits fondamentaux et des libertés dans le monde », a souligné Bénédicte Jeannerod. « Face à des dirigeants chinois fermés sur ces sujets, la visite de M. Le Drian sera un test de l’engagement de la France au profit des droits. »

-------------------

Tweets