(Paris) – Human Rights Watch a adressé à tous les candidats à l’élection présidentielle 11 questions clés relatives aux droits humains auxquelles le/la futur-e président-e de la République devra faire face une fois élu-e. Alors que les droits humains universels et les principes de l’Etat de droit subissent des attaques virulentes dans le monde, en Europe et en France, cette initiative a pour objectif d’inciter les candidat-e-s à faire connaître aux électeurs leurs positionnements et projets sur des sujets cruciaux.

Droit d’asile, discriminations, état d’urgence … Ces thèmes figurent parmi ceux que les candidats devraient clairement évoquer. HRW leur a adressé 11 questions précises à cet égard.   https://www.hrw.org/electionfrance #UrgenceDroitsHumains

Les questions relatives aux droits humains sont quasi-inexistantes dans la campagne présidentielle française, alors qu’elles représentent des enjeux essentiels pour le pays, tant en matière de politique nationale qu’en matière de diplomatie, a déclaré Human Rights Watch aujourd’hui.

#UrgenceDroitsHumains

#UrgenceDroitsHumains

Thèmes liés aux droits humains, soulignés par HRW avant l'élection présidentielle de 2017, et surveillés suite à la victoire d'Emmanuel Macron.

« Le/a futur-e président-e de la République française devra être le/la garant-e des valeurs fondatrices de la démocratie et l’Etat de droit, pour chaque personne vivant sur le territoire français, comme dans ses relations avec d’autres pays », explique Bénédicte Jeannerod, directrice France de Human Rights Watch. « Les électeurs français méritent de savoir si les personnes visant la plus haute fonction du pays sont attachées à ces valeurs et comment elles comptent les défendre. »

Le questionnaire se décline en quatre sous-thèmes : les droits humains en France ; en Europe ; dans le reste du monde ; et la justice internationale. Le premier thème traite de la protection des droits fondamentaux et des libertés individuelles en France dans la lutte contre le terrorisme, de la nécessité de lutter contre les contrôles d’identité au faciès et de la protection du droit d’asile. Le deuxième aborde le rôle de la France dans la défense des droits fondamentaux et de l’État de droit en Europe. Le troisième évoque le conflit en Syrie ; la place des droits humains dans les relations de la France avec la Russie, les États-Unis et la Chine ; les ventes d’armes françaises à l’Arabie Saoudite dans un contexte de violations du droit international humanitaire par cette dernière au Yémen ; les interventions militaires extérieures de la France dans la région du Sahel. Enfin, le dernier thème traite de la lutte contre l’impunité et de la justice internationale.  

Les réponses apportées par les candidats devraient aider les électeurs à se faire une idée des engagements pris par les candidats pour assurer la protection des droits humains dans leur politique nationale et internationale, a conclu Human Rights Watch. Ces engagements seront d’une importance particulière dans le contexte global de nationalisme et xénophobie grandissants, de répression des organisations non-gouvernementales, et d’abus à grande échelle dans les zones de conflit.

Les sujets abordés dans le questionnaire sont au cœur du travail de Human Rights Watch. Les questions sont publiées dans un espace dédié (lien de la page) et adressées aux candidat-e-s à travers les réseaux sociaux par le biais de l’opération #UrgenceDroitsHumains. Les réponses apportées par les candidat-e-s seront rendues publiques avant le premier tour de l'élection présidentielle.

La liste des 11 questions de Human Rights Watch adressées aux candidats :

Vous président-e,

Défendrez-vous les valeurs des droits humains universels dans votre politique nationale et internationale dans un contexte de xénophobie, de rejet anti-étrangers et de montée de l’extrémisme nationaliste ?

En France 
 

1.     Contrôles au faciès

Engagerez-vous une réforme des contrôles d’identité et mettrez-vous en place les récépissés d’identité pour faire reculer les pratiques de contrôles au faciès par les forces de police ?

Cliquez ici pour savoir pourquoi nous posons cette question.

2.     Lutte contre le terrorisme

Quelle stratégie mettrez-vous en œuvre pour sortir de l’état d’urgence instauré en France en novembre 2015, et lutter contre le terrorisme dans le respect de l’Etat de droit et des libertés fondamentales ?

Cliquez ici pour savoir pourquoi nous posons cette question.

3.     Droit d’asile

Que ferez-vous pour que la France assume un rôle moteur au sein de l’Union européenne et sur la scène internationale dans l’accueil et la protection des demandeurs d’asile fuyant les violences et les persécutions ?

Que ferez-vous pour renforcer la protection des enfants non-accompagnés sur le territoire français ?

Cliquez ici pour savoir pourquoi nous posons cette question.

En Europe
 

4.     Union européenne

Quelles mesures allez-vous prendre pour vous assurer que l’Union européenne mette en œuvre ses valeurs fondatrices de respect des droits humains dans un contexte de scepticisme envers les institutions européennes et de montée des extrémismes nationalistes ?

Cliquez ici pour savoir pourquoi nous posons cette question.

Dans le monde
 

5.     États-Unis

Comment envisagez-vous les relations avec le président Trump, au regard de ses actions qui menacent les droits humains et les principes démocratiques de base, notamment ses attaques contre la presse ?

Cliquez ici pour savoir pourquoi nous posons cette question.

6.     Syrie

Comment vous y prendrez-vous pour que les priorités en matière de droits humains, la protection des civils et la lutte contre l’impunité pour les crimes de guerre et crimes contre l’humanité commis en Syrie soient partie intégrante de tout accord conclu entre les parties ? 

Cliquez ici pour savoir pourquoi nous posons cette question.

7.     Russie

Comment envisagez-vous les relations avec le président Poutine, au regard des atteintes de la Russie aux droits humains, de sa position au Conseil de Sécurité sur des questions telles que la Syrie, et du non-respect du droit international par ce pays ?

Cliquez ici pour savoir pourquoi nous posons cette question.

8.     Arabie Saoudite

Cesserez-vous la vente d’armes françaises à l’Arabie Saoudite et aux pays de la coalition qu’elle dirige au Yémen, tant que les bombardements ciblant des civils n’auront pas cessé ni été investigués de manière indépendante et crédible ?

Cliquez ici pour savoir pourquoi nous posons cette question.

9.     Chine 

Demanderez-vous publiquement et personnellement aux autorités chinoises la libération immédiate de Liu Xiao Bo, prix Nobel de la paix 2010 ainsi que l’arrêt des détentions arbitraires, malgré les liens économiques et politiques de la France avec la Chine ?

Cliquez ici pour savoir pourquoi nous posons cette question.

10.  Afrique

Comment vous assurerez-vous que les interventions militaires extérieures de la France, en particulier dans le cadre de la coopération anti-terroriste dans la région du Sahel, ne contribuent à la commission d’abus par les forces armées soutenues par la France ou par l’armée française elle-même ? 

Cliquez ici pour savoir pourquoi nous posons cette question.

Justice internationale
 

11.  Lutte contre l’impunité

Lutterez-vous contre l’impunité face aux crimes de génocide, crimes de guerre et crimes contre l’humanité en soutenant politiquement et financièrement la Cour pénale internationale ?

Soutiendrez-vous les efforts déjà entrepris par les autorités judiciaires françaises pour enquêter et poursuivre les graves crimes commis à l’étranger, par exemple en Syrie ?    

Cliquez ici pour savoir pourquoi nous posons cette question.