(Erbil, le 21 décembre 2016) - Des combattants de l'Etat islamique (EI) ont attaqué sans discrimination des zones civiles dans l'est de Mossoul, en Irak, par le biais d’obus de mortier et d’explosifs et ont délibérément tiré sur des résidents qui tentaient de fuir. Les forces irakiennes et de la coalition ont également tué et blessé des civils lors de frappes ayant touché des maisons.

Selon des habitants ayant réussi à fuir et que Human Rights Watch a pu interroger, l’EI a justifié les attaques contre des civils en raison du refus de nombreux habitants d’accompagner les combattants dans leur fuite vers des zones situées dans l’est de Mossoul, compte tenu de précédents incidents lorsque des civils ont été utilisés comme boucliers humains. Ces témoins ont ajouté que les combattants de l’EI avaient accusé les personnes refusant de les accompagner d’être des « incroyants» (« kafir ») et donc des cibles tout aussi justifiées selon eux, que les forces irakiennes et de la coalition.

« Si l’État islamique se souciait véritablement du bien-être des personnes piégées dans son soi-disant califat, il leur permettrait de fuir vers des zones sûres », a déclaré Lama Fakih, directrice adjointe de la division Moyen-Orient et Afrique du Nord à Human Rights Watch. « Mais au lieu de cela, l’EI tue ou blesse – sans discrimination voire délibérément – des personnes ayant refusé de servir de boucliers humains. »

En décembre 2016, Human Rights Watch a mené dans la région du Kurdistan irakien des entretiens avec plus de 50 résidents de Mossoul qui avaient réussi à fuir le quartier Est de cette ville assiégée. Parmi eux, 31 personnes ont fourni des témoignages sur 18 attaques menées par l’EI par le biais d’obus de mortier, de tireurs embusqués, d’attentats à la voiture piégée ou d'engins explosifs improvisés, qui ont tué ou blessé des civils de manière indiscriminée voire délibérée.

Prendre délibérément pour cible des civils ou les utiliser comme boucliers humains constituent des crimes de guerre, a rappelé Human Rights Watch.

 

Communiqué intégral en anglais :

https://www.hrw.org/news/2016/12/21/iraq-isis-attacking-civilians-mosul-retreat
 

----------

À lire aussi :

OLJ / AFP