8  groupes de la société civile en République centrafricaine écrivent au USAID pour introduire leur requête sur la situation sécuritaire, sociopolitique et économique que traverse les préfectures du Mbomou et du Haut-Mbomou.Dans leur appel, ils expliquent la situation et les étapes à suivre pour mettre fin au problème de la LRA.

Human Rights Watch n’est pas signataire de cette lettre, mais nous estimons qu’elle est très touchante, surtout en tenant compte des abus importants de la LRA au cours des dernières années dans l’est de la République centrafricaine.

 ******

Nous, organisations membres de la société civile de la République centrafricaine, venons auprès de l’USAID pour introduire notre requête sur la situation sécuritaire, sociopolitique et économique que traverse les préfectures du Mbomou et du Haut-Mbomou.

La région comprenant le Mbomou et le Haut-Mbomou de la RCA est située dans la partie sud-est du pays, très éloignée de la capitale de la RCA, Bangui, et a ses limites avec la République démocratique du Congo. Cette région traverse une crise multisectorielle depuis une décennie avec une insécurité grandissante causée par la présence active de la Lord’s Resistance Army (LRA). Cette force incontrôlée opère en toute quiétude et se déverse sur les paisibles citoyens comme des proies. On enregistre du jour au lendemain des cas de viols, pillages, incendies des villages, tueries et meurtres, enlèvement des adultes et des enfants, enrôlements et recrutements forcés des enfants dans la LRA, etc. Certaines parties des deux préfectures sont devenues inaccessibles suites aux exactions que les hommes fidèles à Joseph Kony, le leader de la LRA, commettent sur toute personne.

En effet, dans la dernière déclaration conjointe des sociétés civiles de la RCA et de la RDC portant sur un « Appel à la solidarité », les signataires avaient fait allusion à l’enclavement de la région, lequel est un des facteurs que Joseph Kony exploite pour faire ce qu’il veut et demeurer insaisissable.

Dans le but de venir en aide et sauver des vies humaines d’une communauté en voie d’effondrement suite aux attaques des troupes de la LRA, nous espérons qu’en plus des actions humanitaires d’urgence, certaines actions proposées par les acteurs de la société civile locale seraient aussi indispensables. Les actions souhaitables sont notamment :
 

  • La réhabilitation et la réouverture des tronçons routiers :
    • Bambouti – Bangassou en passant par Obo – Mboki – Zemio – Rafaï
    • Zemio – Djemah et Obo – Djemah
    • Djemah – Dembia
  • L’implantation des réseaux modernes de communication par téléphones mobiles dans la zone, et pouvant couvrir Djemah, Zemio, Mboki et Rafaï.
  • L’implantation des radios à haute fréquence à Bambouti, Djemah, Zemio, Banangayi, Obo, Derbissaka, Mboki, Rafaï, Dembia, Ngouyo et Selim, qui sont les endroits stratégiques de la LRA.

La réhabilitation de ces routes va non seulement améliorer la protection des civiles et l’assistance aux communautés victimes des exactions commises par la LRA, mais aussi faciliter les forces loyalistes pour la capture de Joseph Kony. L’installation des réseaux de communication permettra aux communautés de resserrer les liens sociaux, d’entrer en contact avec le monde extérieur et redonner l’espoir à un peuple en péril.

Nous remercions en avance le coup de main que vous allez nous apporter pour mener au plus haut un plaidoyer au profit des nos enfants et générations futures. Nous garderons longtemps souvenir de vos actions.

Pour la société civile de la RCA :
 

  • ADRAF : Association pour le Développement de la Ville de Rafaï
  • APICOZ : Associations pour l’Initiative et le Développement Communautaire
  • Association des Victimes de la LRA, Obo
  • Association des Volontaires Unis pour la Protection des Enfants Orphelins de Djémah
  • CEEC : Communauté des Églises Évangéliques en Centrafrique
  • JUPEDEC : Jeunesse Unie pour la Protection de l’Environnement et le Développement Communautaire
  • UAOZ : Union d’Assistance aux Orphelins de Zemio
  • VUDZ : Volontaire Unie pour le Développement de la Ville de Zemio