L'avocat vietnamien Cu Huy Ha Vu, défenseur des droits de l'homme et de l'environnement, a été arrêté le 5 novembre 2010 et condamné le 4 avril 2011 à sept ans d'emprisonnement pour « propagande contre l'Etat ».

© Collection privée

Mise à jour 5.04.11 : Cu Huy Ha Vu a été condamné le 4 avril à sept ans d'emprisonnement pour « propagande contre l'Etat ».

(Bangkok, le 2 avril 2011) - Le Vietnam devrait immédiatement libérer le défenseur des droits de l'homme et de l'environnement Cu Huy Ha Vu,  a déclaré Human Rights Watch aujourd'hui. M. Vu a été arrêté le 5 novembre 2010, et est poursuivi en vertu de l'article 88 du code pénal pour « propagande contre la République socialiste du Vietnam ». Son procès doit débuter le 4 avril 2011 devant le Tribunal populaire de Hanoi.

Au cours des cinq dernières années, Vu s'est forgé une réputation en tant que l'un des plus éminents défenseurs des droits humains, environnementaux et culturels au Vietnam.

« Cu Huy Ha Vu est poursuivi parce qu'il a courageusement et pacifiquement contesté des abus de pouvoir politique, cherché à défendre des victimes de confiscation de terres, et agi pour protéger l'environnement », a déclaré Phil Robertson, directeur adjoint de la division Asie à Human Rights Watch. « Le gouvernement vietnamien fait fi de ses obligations internationales relatives aux droits humains quand il persécute des militants comme Vu qui ne font que recourir au système juridique pour demander des comptes aux autorités et exiger le respect de l'État de droit. »

Le lieutenant-général To Lam, ministre adjoint à la Sécurité publique, ainsi que  le lieutenant-général Hoang Tu Kong, directeur adjoint du Département n º II de la Sécurité générale qui fait également partie du ministère de la Sécurité publique, avaient annoncé les chefs accusations portés contre Vu lors d'une conférence de presse le 6 novembre 2010. Vu a été accusé, entre autres crimes, de « rédiger des documents qui propagent des informations fausses et fabriquées » sur l'État vietnamien, et de « diffamer les dirigeants de l'État et porter atteinte à leur honneur ». Parmi les documents cités figuraient les pièces constitutives de deux procès intentés par Vu contre le Premier ministre Nguyen Tan Dung, en juin 2009 et en octobre 2010.

« L'arrestation de Cu Huy Ha Vu et les poursuites à son encontre envoient le message que le système judiciaire est au service des intérêts politiques au Vietnam », a observé Phil Robertson.

Cu Huy Ha Vu, âgé de 53 ans, est titulaire d'un doctorat de droit de la Sorbonne.

Pour lire l'intégralité de ce communiqué en anglais, veuillez cliquer ici.