Dans sa présentation au Comité, Human Rights Watch fournit des informations sur les enfants soldats, les détentions d’enfants, les violences sexuelles contre les filles, ainsi que les exactions à l’encontre des enfants de rue en République démocratique du Congo.

  • La persistance de la présence d’enfants dans les rangs des forces armées de la RDC et de groupes armés non gouvernementaux, et le nouveau recrutement d’enfants soldats, y compris d’enfants ayant déjà été démobilisés.
  • Les arrestations et les détentions arbitraires sans chef d’accusation d’enfants soi-disant associés à des groupes d’opposition armés.
  • Les violences sexuelles contre les filles, telles que le viol et la prostitution, le mariage forcé et la discrimination à l’encontre des victimes de violence sexuelle et de leurs enfants.
  • Les atteintes aux droits humains à l’encontre des enfants des rues, à savoir les violences exercées par la police et l’armée, les arrestations arbitraires et les discriminations de la part des familles et des communautés.