Un homme roule à bicyclette avec deux enfants devant des forces de sécurité indiennes lors de la période de couvre-feu à Srinagar, au Cachemire, le 17 août 2019.

© 2019 Saqib Majeed / SOPA Images/Sipa USA via AP Images

(New York) - Le gouvernement indien devrait veiller à la protection des droits des habitants de l'État du Jammu-et-Cachemire après avoir levé certaines restrictions précédemment imposées dans cet État, a déclaré Human Rights Watch aujourd'hui. Le gouvernement a annoncé qu'il avait partiellement rétabli les connexions pour téléphones fixes, rouvert des écoles et annulé l'interdiction de grands rassemblements. Le gouvernement a imposé ces restrictions après avoir révoqué, le 5 août, le statut autonome spécial de cet État qu’il a divisé en deux territoires sous contrôle du gouvernement fédéral.

Communiqué complet en anglais 

www.hrw.org/news/2019/08/19/india-ensure-rights-protections-kashmir

Dans les médias

France24

Tweets

À lire

Rapports