Arrestation musclée d’un manifestant à Almaty, le dimanche 9 juin 2019, lors de l’élection présidentielle tenue au Kazakhstan.

© 2019 Paul Bartlett

Ce dimanche, les médias du Kazakhstan n’ont pas été en mesure de diffuser d'informations sur un déroulement ordonné de l'élection présidentielle. L’élection était censée valider l'héritage de l'ancien président Nursultan Nazarbïev et l’accession au pouvoir de son successeur désigné. Toutefois,  les articles de la presse internationale, les tweets et les posts Facebook ont signalé des  « centaines » d’arrestations, y compris celle d’un journaliste britannique à Almaty, lors d’un déploiement à grande échelle de la police anti-émeute.

La détention massive de manifestants pacifiques n’est pas un phénomène nouveau au Kazakhstan. De telles actions par la police ont été régulièrement documentées au fil des ans.

Mais ce n’est pas tous les jours que de telles manifestations pacifiques sont tenues à l’occasion de la plus importante élection au Kazakhstan depuis plusieurs années.

Deux membres des forces de l'ordre kazakhes emmenent une femme ayant participé à une manifestation pacifique à Almaty, le 9 juin 2019, lors de l’élection présidentielle.

© 2019 Paul Bartlett

Kassym Jomart-Tokaïev, le successeur désigné de Nazarbayev et grand favori de l’élection, a déclaré aux journalistes que son gouvernement serait « tolérant »  envers les personnes qui expriment des points de vue différents, et prêt à engager un « dialogue » avec elles.

Toutefois, tant que la police kazakhe refusera aux citoyens le droit de manifester pacifiquement et d’exprimer ses opinions critiques, ces paroles sonneront creuses.

Les autorités kazakhes devraient d’urgence prendre des mesures concrètes pour protéger le droit des manifestants d'exprimer pacifiquement leurs opinions sans crainte de harcèlement, de détention ou d'abus.

Tribune complète en anglais :

www.hrw.org/fr/europe/central-asia/kazakhstan

--------------

Dans les médias

Le Monde   Mediapart   RFI

Euronews (1)    Euronews (2)

LesEco.ma

Tweets