Au moins 450 bâtiments ont été détruits par le feu dans la ville de Maungdaw, en Birmanie – Image satellite prise le 2 septembre 2017.

© 2017 Human Rights Watch

(New York, le 9 septembre 2017) - De nouvelles images satellite révèlent la destruction de centaines de bâtiments dans des zones urbaines principalement habitées par des membres de la communauté musulmane Rohingya dans l'État de Rakhine (Arakan) en Birmanie, a déclaré Human Rights Watch aujourd'hui. Les images satellite enregistrées le 2 septembre montrent que 450 bâtiments ont été détruits par le feu dans la ville de Maungdaw, la capitale administrative du canton portant le même nom.

« La vaste destruction de zones urbaines dans la ville de Maungdaw indique que les attaques menées par les forces de sécurité birmanes contre les Rohingyas ne se limitent pas à des villages isolés », a déclaré Phil Robertson, directeur adjoint de la division Asie à Human Rights Watch. « Le gouvernement birman a l'obligation de protéger tous les habitants du pays. »

Maungdaw Township Before and After Arson Maungdaw Township Before and After Arson

La ville de Maungdaw (Birmanie) avant et après les incendies de septembre 2017 (images satellite).

Avant : © CNES 2017 - Airbus DS 2017. Après : © DEIMOS IMAGING - UrtheCast 2017

« Le gouvernement birman devrait permettre à des experts indépendants de déterminer les causes des incendies et d’évaluer les allégations de graves abus émises par des réfugiés rohingyas ayant fui vers le Bangladesh », a ajouté Phil Robertson.

Communiqué intégral en anglais :

www.hrw.org/news/2017/09/09/burma-satellite-images-show-urban-destruction

Dans les médias :

TRT.net    Le Figaro

TWEETS :