Skip to main content

Kalpona Akter, Bangladesh

Colauréate du Prix Alison Des Forges 2016 décerné par Human Rights Watch

Le prix Alison Des Forges, attribué par Human Rights Watch, rend hommage aux individus qui risquent leur vie pour protéger la dignité et les droits des autres. Human Rights Watch collabore avec ces courageux activistes pour façonner un monde exempt de violence, de discrimination et d’oppression.

Forcée de travailler dès l’enfance dans des ateliers de confection au Bangladesh, Kalpona Akter a passé de longues heures dans la pénombre de l'économie mondialisée. En dépit de mauvais traitements et des représailles subies pour avoir organisé des démarches communes de collègues en faveur de conditions de travail plus équitables – y compris des menaces, finalement mises à exécution, de licenciement – elle poursuit aujourd’hui son combat. Fondatrice et directrice exécutive du Centre de solidarité des travailleuses et travailleurs du Bangladesh (Bangladesh Centre for Worker Solidarity, BCWS), Kalpona Akter mène des campagnes pour des salaires équitables, l’amélioration des conditions de sécurité dans l’industrie de la confection et le droit de former des syndicats et de négocier collectivement. Son activisme lui a valu d’être prise pour cible par le gouvernement et par des dirigeants d’usines. Elle a été notamment été visée par des accusations fabriquées de toutes pièces contre BCWS et a subi des pressions visant à révoquer l’enregistrement officiel de cet organisme, mais la mobilisation de Human Rights Watch et des organisations partenaires de BCWS ont contraint les détracteurs à faire machine arrière. Toutefois, des dangers persistent. Ainsi, en 2012, des assaillants inconnus ont enlevé, torturé et tué un collègue de Kalpona Akter, le militant syndical Aminul Islam. Aucune arrestation n’a été effectuée à ce jour pour ce meurtre.

Les actions de Kalpona reflètent chaque jour sa conviction que la dignité des femmes et des jeunes filles et le respect de conditions équitables dans les usines sont des droits universels que méritent tous les ouvriers du textile au Bangladesh. Cette conviction est profonde, et elle compte poursuivre ses efforts jusqu’à ce que ces droits soient une réalité.
Phil Robertson

Directeur Adjoint, Division Asie

Dans une industrie où les incendies mortels, l’effondrement de structures et les violations des droits humains sont monnaie courante, Kalpona Akter multiplie les interactions avec divers interlocuteurs, dont des propriétaires d'usines, des responsables gouvernementaux, des militants syndicaux, des diplomates, des organismes des Nations Unies ainsi que des entreprises internationales de l’habillement, pour exiger le respect des droits des travailleurs au Bangladesh, en particulier pour les femmes et les filles. En collaboration avec BCWS et Human Rights Watch, Kalpona Akter mène des enquêtes et des études analytiques, et dirige des activités de plaidoyer. Elle contribue également à assurer l’adhésion des organisations syndicales au Pacte sur la durabilité (« Sustainability Compact ») conclu avec l'Union européenne, qui vise à améliorer les normes professionnelles et la sécurité des travailleurs au Bangladesh.

Human Rights Watch rend hommage à l'engagement de Kalpona Akter en faveur des droits des travailleuses et travailleurs dans l’industrie de la confection au Bangladesh.

 

-------------

À lire aussi :

LeTemps.ch 16.11.16 – itw de Kalpona Akter

Your tax deductible gift can help stop human rights violations and save lives around the world.