Skip to main content

Israël / Palestine : Meurtre d’un couple israélien

L’assassinat du couple de colons a violé les lois de la guerre

(Jérusalem, le 3 octobre 2015) - Le meurtre d'un couple d'Israéliens dans le territoire occupé de Cisjordanie, le 1er octobre, apparemment par des membres d'un groupe armé palestinien, constitue selon Human Rights Watch une grave violation des lois de la guerre. Les autorités israéliennes devraient traduire en justice les responsables, tout en s’assurant que les civils palestiniens soient protégés contre toute attaque menée en guise de représailles.

« Le meurtre de deux époux dans leur voiture, sous le regard de leurs quatre enfants, est un acte ignoble, illégal et indécent », a déclaré Sarah Leah Whitson, directrice de la division Moyen-Orient et Afrique du Nord à Human Rights Watch. « Aucun motif politique ne peut justifier la prise pour cible de civils. »

Des assaillants non identifiés ont abattu Eitam et Naama Henkin dans leur voiture, alors qu’ils roulaient sur une route fréquentée par des colons israéliens près de la ville de Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie. Les deux époux, âgés d’une trentaine d’années, étaient des résidents d'une colonie israélienne près de la ville de Ramallah. Ils se rendaient chez eux avec leurs quatre enfants, âgés de 4 mois à 9 ans. Les enfants n’ont pas été blessés par les coups de feu. Deux groupes armés palestiniens – l'aile militaire du Front populaire de libération de la Palestine (FPLP) et les Brigades Abdel Qader Husseini, proches du Fatah – ont chacun  revendiqué la responsabilité de cet acte. Il s’agit du quatrième attentat mortel contre des civils israéliens en Cisjordanie au cours des cinq derniers mois.

Au cours des cinq dernières décennies, Israël a autorisé des centaines de milliers de ses citoyens à s’installer en Cisjordanie, en violation du droit international qui interdit à toute puissance occupante de déplacer sa population civile vers le territoire occupé. Néanmoins, même si ces actions sont illégales, elles ne privent pas les colons israéliens de leur statut de civils.

 « Les civils qui habitent dans des colonies israéliennes en Cisjordanie devraient être protégés contre toute attaque en vertu du droit international, indépendamment de l’obligation qui incombe à Israël de mettre fin à ces colonies illégales  », a précisé Sarah Leah Whitson.

Communiqué intégral en anglais :

https://www.hrw.org/news/2015/10/03/israel/palestine-killing-israeli-couple

À lire aussi :

Courrier Int. 02.10.15

Your tax deductible gift can help stop human rights violations and save lives around the world.