Trois des cinq lauréats vietnamiens du prix Hellman/Hammett 2012: les blogueurs Nguyen Huu Vinh, Vu Quoc Tu et Pham Minh Hoang

© Privé

(New York, le 20 décembre 2012) - Quarante-et-un écrivains et journalistes provenant de 19 pays ont été désignés comme lauréats du prix Hellman / Hammett 2012 qui rend hommage à leur engagement en faveur de la liberté d'expression et à leur courage face à la persécution, a déclaré Human Rights Watch aujourd'hui.

Les lauréats - des journalistes, blogueurs, auteurs d’essais, romanciers, poètes et dramaturges - ont été persécutés en raison de leur travail, généralement par les pouvoirs publics qui cherchaient à les empêcher de publier des informations et leurs opinions.

« Les subventions liées au prix Hellman/ Hammett sont accordées afin d’aider des écrivains et journalistes qui ont souffert parce qu'ils publié des informations ou des exprimé idées critiques à l’egard de detenteurs du pouvoir », a expliqué Lawrence Moss, coordonnateur du programme de bourses Hellman/Hammett à Human Rights Watch.

Les gouvernements ont eu recours à des arrestations arbitraires et à des poursuites judiciaires basées sur des motifs politiques pour réduire au silence les lauréats du prix Hellman/Hammett. Ceux-ci ont été harcelés, menacés, agressés, inculpés, emprisonnés ou torturés simplement pour avoir exprimé pacifiquement leurs opinions ou cherché à informer le public.

La liberté d'expression est un droit humain fondamental, consacré par l'article 19 de la Déclaration universelle des droits de l'homme.

Les bourses Hellman/Hammett, administrées par Human Rights Watch depuis 1989, sont remises chaque année à des écrivains du monde entier qui ont été la cible de persécutions politiques ou de violations des droits humains. Le prix porte le nom de la dramaturge américaine, Lillian Hellman et du romancier Dashiell Hammett, qui ont eux-mêmes été persécutés dans les années 1950 dans le cadre des enquêtes anti-communistes menées par le sénateur Joseph McCarthy.

Au cours des 23 dernières années, plus de 750 écrivains de 92 pays ont bénéficié de bourses Hellman / Hammett subventions pouvant atteindre 10.000 dollars, soit au total plus de 3 millions de dollars.

------------------

Les 41 lauréats du prix Hellman/Hammett 2012 (courtes biographies en ligne dans la version anglaise) :

Afrique (10)
Anonyme (Burundi)
Bertrand Teyou (Cameroun)
Eskinder Nega (Éthiopie)
Mesfin Negash (Ethiopie)
Woubshet Taye (Ethiopie)
Reeyot Alemu (Ethiopie).
Buya Jammeh (Gambie)
Anonyme (Rwanda)
Abdelgadir Mohammed Abdelgadir (Soudan)
Silvanos Mudzvova (Zimbabwe)

Asie (23)
Zaw Thet Htwe (Birmanie)
Wang Lihong (Chine)
Qi Chonghuai (Chine)
Huang Qi (Chine)
He Depu (Chine).
Huuchinhuu Govruud (Chine)
Memetjan Abdulla (Chine)
Gulmire Imin (Chine)
Sun Wenguang (Chine)
Tibétain(e) anonyme (Chine)
Tibétain(e) anonyme (Chine)
Tibétain(e) anonyme (Chine)
Tibétain(e) anonyme (Chine)
Putu Oka Sukanta (Indonésie)
Dominikus Sorabut (Indonésie / Papouasie)
Malik Siraj Akbar (Pakistan)
Zubair Torwali (Pakistan)
Sonali Samarasinghe Wickrematunge (Sri Lanka)
Huynh Ngoc Tuan (Vietnam)
Huynh Thuc Vy (Vietnam)
Nguyen Huu Vinh (Vietnam)
Pham Minh Hoang (Vietnam)
Vu Quoc Tu (Vietnam)

Europe et Asie centrale (2)
Urunboy Usmonov (Tadjikistan)
Dovletmyrat Yazkuliyev (Turkménistan)

Moyen-Orient et Afrique du Nord (6)
Dr Abdul Jalil Al-Singace (Bahreïn)
Isa Saharkhiz (Iran)
Keyvan Samimi (Iran)
Hila Sedighi (Iran)
Mohamad Al Ahmad Al-Ali (Syrie)
Ahmed Mansoor (Emirats Arabes Unis)