L’ancien président de la République tchèque Vaclav Havel lors d’une de ses dernières apparitions publiques, à l’occasion d’une conférence organisée à Prague par Forum 2000 sur le thème «Démocratie et État de droit», le 11 octobre 2011.

© 2011 Reuters

(New York, le 18 décembre 2011) - Human Rights Watcha exprimé sa profonde tristesse à la suite du décès aujourd’hui de Vaclav Havel, le dramaturge et dissident politique devenu président de la République tchèque.

« Vaclav Havel a inspiré son peuple ainsi que des millions de personnes à travers l'Europe, les encourageant à défendre la démocratie et les droits humains fondamentaux face à des obstacles apparemment insurmontables », a déclaré Kenneth Roth, directeur exécutif de Human Rights Watch.

Vaclav Havel était également été un grand ami de Human Rights Watch, une organisation qu’il a longtemps soutenue. Il a travaillé en étroite collaboration avec Helsinki Watch, l’association qui est par la suite devenue Human Rights Watch, lors de la lutte menée par de courageux dissidents contre l'oppression des régimes communistes en Europe.

Les conseils judicieux de Vaclav Havel ainsi que son sens de l’humour, marqué par un brin d’ironie, nous manqueront. Nous addressons nos condoléances à sa famille, ainsi qu’à ses amis et à ses admirateurs partout dans le monde.