En novembre 2012, des soldats congolais ont commis dans le village de Minova, dans l’est de la RD Congo, des crimes graves y compris des crimes de guerre, notamment des actes de pillage et des viols de masse.  En décembre 2013, 39 soldats ont fait l’objet d’un procès à Goma, mais seuls deux  accusés, de rang inférieur, ont été jugés coupables. HRW a publié un rapport afin de tirer des enseignements de ce procès et de mettre fin à l’impunité encore trop présente en RD Congo.