Les violations les plus graves des droits humains commises aux États-Unis surviennent pour une large part dans le domaine de la justice pénale. Le système de justice criminelle—qui va du maintien de l'ordre et des procédures judiciaires à l'application des peines—est affecté par des injustices comme les disparités raciales, des condamnations excessivement lourdes et des politiques en matière de drogue et d'immigration qui mettent l'accent de manière inappropriée sur la criminalisation. En conséquence, les États-Unis comptent la plus importante population incarcérée officiellement recensée dans le monde. Certaines politiques spécifiques ont souvent un impact particulièrement dur sur les jeunes et sur les membres de minorités raciales ou de populations à bas revenus qui sont accusés ou victimes de crimes. Les conditions carcérales sont à bien des égards dangereuses et inhumaines. Le Programme États-Unis permet d'étudier ces injustices et de plaider en faveur de réformes, afin que les États-Unis remplissent leur obligation juridique internationale de garantir que justice soit rendue pour les crimes graves, tout en veillant à le faire de manière équitable et non discriminatoire.

Vidéos

Watch more

News