Yahya Jammeh

Les 22 ans de règne de Yahya Jammeh en Gambie ont été marqués par de nombreux abus, notamment des disparitions forcées, des exécutions extrajudiciaires et des arrestation arbitraires. Jammeh s’est exilé en Guinée équatoriale en janvier 2017 , après avoir perdu l'élection présidentielle de décembre 2016 face à Adama Barrow.

En octobre 2017, des organisations gambiennes et internationales de défense des droits humains, dont Human Rights Watch, ont lancé la campagne #Jammeh2Justice afin que Jammeh et d’autres individus impliqués dans les crimes commis par son gouvernement soit traduits en justice, conformément aux normes internationales de procès équitable.

Le travail de Human Rights Watch sur cette campagne est coordonné par Reed Brody, qui avait auparavant soutenu les victimes de l’ancien dictateur tchadien Hissène Habré, dans leurs démarches qui ont abouti au procès historiques de Habré.

Multimédia

Vidéo « Gambie : L’ex-président Jammeh accusé de viol » - Témoignage de Fatou (« Toufah ») Jallow, une ex-reine de beauté gambienne.

News