Dans un rapport publié hier, le Département de Justice des États-Unis (Department of Justice, DOJ) a appelé à la mise en place de plusieurs réformes relatives au recours à l'isolement cellulaire aux États-Unis, y compris l'interdiction de l'isolement pour les mineurs. Le rapport préconise des changements au Bureau américain des prisons et favorise des « principes directeurs » qui devraient être appliqués à d'autres organismes fédéraux, comme le Département de la sécurité nationale (Department of Homeland Security) au niveau national mais aussi local.

Vue partielle d’une cellule de la prison du comté de Pinellas (Floride), où des jeunes détenus sont parfois maintenus en isolement cellulaire prolongé. L’une des jeunes détenues interrogées dans le cadre du rapport publié par Human Rights Watch en octobre 2012 (« Growing Up Locked Down ») a déclaré y avoir passé quatre mois en isolement.

© 2008 AP Photo/Pinellas County Sheriff's Office

Le rapport préconise de mettre fin au recours à l'isolement cellulaire pour les mineurs, ainsi que l’ont recommandé Human Rights Watch et le Comité des Nations Unies contre la torture.

Le rapport va même au-delà juste en regardant les enfants en exhortant toutes les juridictions à reconsidérer l'utilisation de l'isolement cellulaire pour les jeunes adultes âgés de 18 à 25, en appelant à la formation du personnel des institutions pénitentiaires à ce sujet,  et en élaborant des politiques souples en fonction du développement personnel de ces personnes.

Le rapport omet à juste titre des descriptions trop vagues de l'isolement cellulaire et définit le « logement restreint » (« restrictive housing ») au sens large, ainsi : « séparation de l’individu de la population carcérale générale, que ce soit volontaire ou involontaire; placement dans une chambre ou cellule verrouillée, que ce soit seul(e) ou avec un(e) autre détenu(e) ; et une incapacité à quitter la chambre ou d'une cellule durant presque toute la journée, typiquement 22 heures ou plus ».

 

Tribune intégrale en anglais :

www.hrw.org/news/2016/01/26/dispatches-us-restricting-solitary-confinement-0