(New York) - Les tribunaux pénaux internationaux contre les crimes de guerre ont pris des décisions qui feront jurisprudence en matière de génocide, de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité, a affirmé Human Rights Watch dans un livre exhaustif qui présente par thèmes les décisions des Tribunaux pour l'Ex-Yougoslavie et pour le Rwanda.

« Le travail de ces deux tribunaux ad hoc représente l'effort le plus significatif depuis Nuremberg permettant de traduire en justice les auteurs des crimes les plus graves », a déclaré Richard Dicker, Directeur du programme sur la justice internationale de Human Rights Watch.  
 
Malgré ses imperfections, le travail des tribunaux a largement contribué à ce que de nombreux responsables des horreurs commises répondent de leurs crimes. Il fait également passer un message essentiel, qui est que les crimes graves ne resteront pas impunis, a déclaré Human Rights Watch.  
 
Le nouveau livre de Human Rights Watch présente les décisions des tribunaux par thèmes, parmi lesquels on peut relever celui du génocide, des crimes contre l'humanité, des crimes de guerre, de la responsabilité pénale individuelle, de la responsabilité du supérieur hiérarchique et des condamnations.  
 
« Ce livre rend l'importante jurisprudence créée par les tribunaux particulièrement accessible », a déclaré M. Dicker. « Les décisions des tribunaux en matière de génocide, de crimes contre l'humanité et de crimes de guerre seront essentielles dans les efforts à venir pour que les auteurs de ces crimes répondent de leurs actes. »  
 
Le livre, qui peut être consulté directement sur le net ou commandé, est destiné aux professionnels et au personnel des nouvelles institutions créées pour traduire en justice de tels crimes (la Cour pénale internationale et la Cour spéciale pour la Sierra Leone par exemple). Ce livre pourra aussi être utilisé par les universitaires, les organisations non gouvernementales sur le terrain et les étudiants qui travaillent sur la justice pénale internationale, a déclaré Human Rights Watch.