La Russie s'apprête à accueillir la Coupe du Monde 2018, mais continue entretemps de bombarder des civils en Ghouta orientale, en Syrie. Le festival du football ne suffira pas à faire oublier les décès de civils syriens.