(VIDÉO) – Depuis 2012, des civils en République centrafricaine ont été victimes de graves abus commis par des groupes armés, qu’il s’agisse de forces de la Séléka ou de combattants anti-balaka. Un nouveau tribunal – la Cour pénale spéciale – offre avec la Cour pénale internationale un espoir de justice aux victimes de crimes de guerre, comme le souligne aussi un nouveau rapport de HRW.