Témoignages de jeunes filles et de femmes zimbabwéennes sur les dommages psychologiques et physiques liés aux mariages précoces auxquels elles ont été soumises, recueillis par HRW qui a publié à ce sujet un rapport et appelle le gouvernement à porter à 18 ans l’âge minimum du mariage.