Le gouvernement du Premier ministre Imran Khan et les services de sécurité ont exercé une forte répression à l’encontre des journalistes exprimant des points de vue critiques, les activistes, les organisations non gouvernementales et l’opposition politique. Le gouvernement n'a pas réussi à atténuer l'impact économique de Covid-19 sur les travailleurs à faible revenu et d'autres groupes vulnérables. Les détentions arbitraires et les exécutions extrajudiciaires par les forces de l'ordre se poursuivent en toute impunité. Les violences contre les minorités religieuses, parfois accusées de blasphème, ont été attisées par des lois discriminatoires. Les autorités n'ont pas suffisamment agi pour mettre fin aux abus contre les femmes et les filles, y compris les mariages forcés et les soi-disant « crimes d'honneur ».

Vidéos

Watch more

News