Au cours des dernières années, le Bureau du Procureur général du Guatemala a réalisé certains progrès dans les affaires d'exécutions extrajudiciaires et de corruption, en partie grâce à l'appui apporté par la Commission internationale des Nations Unies contre l'impunité au Guatemala (CICIG). Néanmoins, les efforts visant à traduire en justice les individus responsables d’atrocités commises lors du conflit armé qui a pris fin en 1996 ont eu des résultats mitigés, et l'impunité pour les nombreuses violations des droits humains perdure encore dans de nombreux cas. Les menaces et les violences à l’encontre des défenseurs des droits humains, des syndicalistes et des journalistes sont également une source de préoccupation. Les violences liées aux gangs poussent de nombreuses personnes – y compris des jeunes prêts à quitter leurs familles – à chercher à quitter ce pays.

Vidéos

Watch more

News