(VIDÉO) Selon une nouvelle étude de l'ONU, au moins 1,5 million d'enfants sont privés de libérté dans le monde chaque année. Parmi eux : des migrants mineurs séparés de leurs parents aux États-Unis, des adolescents emprisonnés voire "disparus" en Syrie, ou des enfants détenus au Nigeria en raison de liens présumés avec l'EI. Les États devraient d'urgence modifier leurs pratiques afin de respecter la Convention relative aux droits de l’enfant.