(VIDÉO, sous-titres FR) - Environ 200 enfants d'ex-combattants tunisiens de l'État islamique sont détenus, avec près de 100 femmes tunisiennes, dans des camps et des prisons en Syrie et ailleurs. Le gouvernement devrait faciliter leur rapatriement et leur réinsertion au sein de la société, selon Human Rights Watch.