Les forces de l'État islamique ont tiré des projectiles remplis de produits chimiques toxiques contre la ville de Qayyarah, au sud de Mossoul, en Irak, blessant plusieurs civils. HRW rappelle que toute utilisation d’armes chimiques constitue un crime de guerre.