De nombreuses femmes transgenres, venues aux États-Unis  afin de demander l’asile en raison des abus subis dans leurs pays d’origine, sont à nouveau soumises à des abus dans des centres de détention gérés par les services de l’immigration, selon un nouveau rapport de HRW qui appelle à une meilleure protection de ces personnes particulièrement vulnérables au sein de la communauté LGBT.