Témoignages sur la vague de violences sectaires qui a déferlé à Bangui (République centrafricaine) pendant cinq jours, du 25 septembre au 1er octobre 2015, et au cours de laquelle au moins 31 civils ont été tués. HRW appelle d'urgence le gouvernement ainsi que les Casques bleus de l’ONU (MINUSCA)  à renforcer la protection de la population civile.