Skip to main content

Abbé Benoît Kinalegu (RD Congo)

Ce courageux militant des droits humains congolais est l’un des lauréats du Prix Alison Des Forges 2012

Le prix Alison Des Forges décerné par Human Rights Watch salue le courage d’individus qui mettent leur vie en danger pour protéger la dignité et les droits d’autrui. Human Rights Watch collabore avec ces courageux défenseurs des droits humains pour créer un monde dans lequel les personnes puissent vivre sans violence, ni discrimination et oppression.

-----------

L’abbé Benoît Kinalegu, l'un des lauréats du prix Alison Des Forges 2012, est un défenseur des droits humains congolais qui documente et dénonce les exactions commises par l’Armée de résistance du Seigneur (Lord's Resistance Army, LRA) dans la République démocratique du Congo, et dont le travail vise à porter assistance aux victimes survivantes.

La LRA est un groupe rebelle armé qui terrorise des civils depuis des années, à l'origine en Ouganda puis en RD Congo, en République centrafricaine et au Sud-Soudan. Ce groupe armé est connu pour sa brutalité extrême et est accusé de meurtres, de viols, de mutilations et de pillages. Mais la LRA est encore plus connue pour ses enlèvements d'adultes et d'enfants pour servir comme soldats, travailleurs ou esclaves sexuels. Depuis 2008, la LRA a tué plus de 2 600 civils et en a enlevé plus de 4 000 autres.

L’abbé Kinalegu dirige la Commission de Paix et Justice de l'Église catholique dans le district du Haut-Uélé dans le nord du Congo. Il a contribué à mettre en place un réseau d’alerte précoce pour signaler toute activité suspecte de la LRA par radio. Ces informations permettent d’alerter les travailleurs de l'ONU, les travailleurs humanitaires et les communautés locales de la zone où sévit la LRA. L’abbé Kinalegu a également mis en place un centre de réadaptation pour aider certains des enfants les plus traumatisés qui se sont échappés de la LRA et qui ont maintenant besoin de retrouver leurs familles et essayer de revenir à une vie normale.

L’abbé Kinalegu était l'un des artisans principaux de l'adoption du « LRA Disarmament and Northern Uganda Recovery Act » de l'administration Obama en 2010 et il est devenu l’un des porte-voix exhortant la communauté internationale à traduire les commandants de la LRA en justice.

Human Rights Watch a travaillé avec l’abbé Kinalegu sur de nombreux projets de recherche et de plaidoyer, et son organisation est membre du comité de direction de la Congo Advocacy Coalition, coordonnée par Human Rights Watch. En octobre 2011, l'organisation de l’abbé Kinalegu et Human Rights Watch ont co-animé un atelier à Dungu, dans le nord du Congo, avec une trentaine de militants de la société civile de toutes les régions touchées par la LRA en Afrique centrale. Les participants ont partagé leurs expériences et ont développé une position commune afin de mobiliser les communautés régionale et internationale pour mettre fin aux abus de la LRA.

Your tax deductible gift can help stop human rights violations and save lives around the world.

Les + visionnés