La Chine reste un État autoritaire à parti unique qui restreint systématiquement les droits fondamentaux. Depuis que l’entrée en fonction du président Xi Jinping en 2013, le gouvernement a arbitrairement arrêté et poursuivi des centaines d’activistes et d'avocats. Le gouvernement a resserré son contrôle sur les organisations non gouvernementales, les médias et Internet par le biais de nouvelles lois selon lesquelles des critiques pacifiques peuvent être qualifiées de menaces à la sécurité de l'État. En 2016, le gouvernement a enlevé et fait disparaître de force des détracteurs à Hong Kong et dans d'autres pays. La répression gouvernementale dans les régions du Xinjiang et du Tibet, où vivent des minorités ethniques, se poursuit. Malgré certains textes législatifs visant à protéger contre la torture en détention, la pratique reste répandue.

Vidéos

Watch more

News